Témoignage d’un célibataire ( intro)

 

Le regret, ça ne sert pas à grand chose. Mais c’est ma manière de faire l’intéressant, de « montrer mon nombril » comme dit le vieux vautour. Ce témoignage commence dans un gymnase, devant un trampoline, le même qui faillit avoir raison de ma virilité.

Le trampoline est occupé. Je vais attendre que ce gymnaste finisse et j’essaierai peut-être. Il fait des acrobaties. Saut périlleux avant. Saut tendu arrière…Mais d’où sort ce champion ? Je ne l’ai jamais vu ici. Avec son physique de jockey, il ne doit pas faire plus de cinquante kilos tout habillé. Les élastiques s’enfoncent à peine. Les ressorts font juste un petit “clic“ quand le filet le renvoie en l’air. Et hop ! encore un saut périlleux arrière, avec vrille. Superbe !

Il monte de plus belle. Il frôle la poutre d’acier. Mais aucun risque. Il dose parfaitement son rebond et retombe exactement au centre du filet, en plein dans le carré rouge.

Une angoisse brutale m’oblige à resserrer les jambes. Je détourne les yeux.

Tout commença quand j’ai quitté Lisa. Quelques jours après, j’entamai ma nouvelle vie de célibataire dans ce club de gymnastique sans me douter des évènements étranges qui suivraient.

Il était très tôt. Une femme de ménage astiquait le parquet. Personne d’autre qu’elle et moi.

J’étais là avant tout le monde pour une raison simple, comme compter jusqu’à dix.

Un: choisissez une femme douce et musicienne , passionnée de cuisine.

Deux: laissez-vous bercer par ses récitals de flûte, ses bons petits plats et ses caresses expertes sans lui opposer la moindre résistance. Si elle ne veut pas que vous fassiez la vaisselle, n’insistez pas. Allez vous reposer sur le sofa, elle vous le demande de son plus beau sourire.

Trois: si vous tenez absolument à dépenser quelques calories, zappez. Avec la parabole, vous avez plus de mille chaînes.

Quatre: persévérez dans cette voie jours après jours.

Cinq: faites passer deux années pour que ladite jeune femme en arrive un jour à vous parler mariage. Pour votre tour de taille il vous faudra un costume sur mesure, mais elle a tout prévu. Pas de régime à faire, ça la vexerait. Elle adore votre petit ventre rond, il est son œuvre, sa réussite. Elle s’y allonge tendrement comme un oreiller chaque soir, devant des séries interminables sans queue ni tête. Souvent, ses caresses irrésistibles, ses doigts habiles sur vos cuisses flasques d’ancien footballeur finissent par ce petit bonus oral, sur ce canapé bon marché de chez Ikéa qui a connu tant d’ébats amoureux sans la moindre tache à déplorer.

Simplifiez: pour le mariage, ne répondez rien, jouez l’attente dans un sourire évasif.

Six: le matin d’après, entrez dans une pharmacie comme si de rien était et pesez-vous.

Sept: rentrez le plus vite possible à la maison tandis que la jeune femme en question est en train de faire les courses pour une nouvelle recette.

Huit: prenez un grand sac et mettez-y toutes vos affaires personnelles, vos papiers, votre doctorat en psycho, ça sera utile pour monter votre cabinet, sans oublier la carte de crédit.

Neuf: ne vous souciez ni du sofa immaculé malgré tant de joies coquines, ni de la télévision que vous regardez une dernière fois nostalgique avant de refermer la porte. Filez sans vous retourner. Vous rachèterez tout plus tard. La vie est un éternel retour chez Ikéa.

En passant devant la boîte aux lettres, n’oubliez pas d’y faire tomber les clés, éventuellement un petit mot d’adieu.

Dix: devenez enfin ce que vous vouliez être depuis si longtemps: célibataire !

Pour recevoir la suite en format Word, laissez moi votre e-mail et abonnez-vous svp. Lien sur la page ci dessous ! Merci du feed back !!

Publié par Maior Liberis

J'ai été fan de Michel Onfray de longues années ...Mais je prends mes distances, à la fois reconnaissant, déçu et en colère. Ce qui me motive? Vous le découvrirez avec plaisir j'espère ... Merci de votre attention!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :