Une seule prière (poème)

Ce n'est pas mon souffle qui a créé l'air,
Ni mon sang qui a fait jaillir les rivières,
Mon squelette n'a pas sculpté la terre,
Ni ma pensée imaginé l'univers,
Je ne suis qu'un fruit suspendu, à l'envers,
Sur une branche de l'arbre extraordinaire,
Paré d'une infinité de luminaires,
Inconcevable maître des contraires,
Qui a su défaire pour mieux refaire,
Balancé entre chaos et mystère,
Baigné d'obscurité et de lumière,
Prisonnier de ses bras sans frontières,
Je crois qu'il n'y a rien d'autre à faire, 
Qu'abandonner à lui toute ma colère,
Pour un seul mantra, une seule prière:
J'aime, je protège et j'espère.

Publié par Maior Liberis

J'ai été fan de Michel Onfray de longues années ...Mais je prends mes distances, à la fois reconnaissant, déçu et en colère. Ce qui me motive? Vous le découvrirez avec plaisir j'espère ... Merci de votre attention!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :