Toujours (poème)

Orient, Occident,
Nord ou Sud,
Dehors ou dedans,
Le même comportement,
La même sale habitude.

Des pierres aux gourdins,
Des épées aux catapultes,
De près ou de loin,
Toujours le même refrain,
Toujours le même culte. 

Des fusils aux arbalètes,
Des canons aux missiles,
Des pieds à la tête,
Toujours la même recette,
Le même plan hostile.

Des écoles aux entreprises,
Des régimes aux empires, 
Médias ou églises,
Toujours la même emprise,
Toujours prêts pour le pire.

Jamais ensembles, jamais d'accords, 
Toujours se battre, toujours l'insulte,
De la vie à la mort,
Toujours le même ressort,
Le même affreux tumulte.

On délimite un camp,
On trace la frontière,
Des gentils, des méchants,
Toujours prêts pour le sang,
Toujours prêts pour la guerre.

Publié par Maior Liberis

J'ai été fan de Michel Onfray de longues années ...Mais je prends mes distances, à la fois reconnaissant, déçu et en colère. Ce qui me motive? Vous le découvrirez avec plaisir j'espère ... Merci de votre attention!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :